La Banque du Canada garde son taux directeur à 1%

Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz. (Photo: Bloomberg)

Sans surprise, la Banque du Canada a décidé de garder son taux directeur à 1%, estimant que les risques d’une baisse de l’inflation au pays sont encore importants.

«Les risques à la baisse qui pèsent sur les perspectives d’inflation sont aussi importants qu’avant. Parallèlement, les risques associés aux déséquilibres dans le secteur des ménages demeurent élevés», note l’institution.

Dans ce contexte, la Banque estime que la politique monétaire actuelle est appropriée, ajoutant que «le moment et l’orientation du prochain changement du taux directeur seront fonction de l’influence des nouvelles informations sur la résultante des risques.»

Dans le communiqué expliquant sa décision, la Banque du Canada note que l’inflation mesurée par l’Indice des prix à la consommation (IPC) global est remontée aux alentours de la cible de 2%, plus tôt que la Banque ne l’anticipait dans son Rapport sur la politique monétaire (RPM) d’avril, «en raison principalement des effets temporaires des cours de l’énergie plus élevés et de la transmission des variations du taux de change».

La Banque soutient que l’économie canadienne a progressé à un rythme modeste au premier trimestre, ayant entre autres souffert de conditions climatiques «très défavorables». Elle estime toutefois que les ingrédients d’un redressement des exportations demeurent en place, notamment grâce à un dollar canadien plus faible et au raffermissement attendu de la demande étrangère.

«L’amélioration des bénéfices des sociétés, surtout dans les secteurs sensibles aux variations du taux de change, devrait également favoriser une augmentation des investissements des entreprises au cours des prochains trimestres», explique la direction de la Banque, qui constate un atterrissage en douceur du marché du logement.

L’institution dit également constater que l’expansion de l’économie mondiale au premier trimestre de 2014 a été inférieure à ses prévisions, malgré un rebond de l’économie américaine.

«À l’échelle du globe, les taux des obligations à long terme ont poursuivi leur baisse, ce qui tient en partie au fait que les marchés anticipent de plus en plus que les taux d’intérêt vont demeurer bas sur longue période», lit-on dans le document.

Le taux directeur de la Banque du Canada est à 1% depuis septembre 2010.

Source : lesaffaires.com

Publicités

Une réflexion sur “La Banque du Canada garde son taux directeur à 1%

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s