Présentation de notre Présidente Me Maryse Grob

Maryse wb (1)Française née au Luxembourg de parents de d’origine italienne et allemande, Me Grob se considère comme européenne. Me Grob est une petite fille d’immigrés, quittant leur pays pour travailler dans les mines et les usines de sa région française natale, économiquement très prospère dans les années 70-90 : La Lorraine. Elle a vécu son enfance dans un village frontalier du Luxembourg, Bure.

Elle a ainsi côtoyé toute sa vie durant, des personnes de pays et de culture différentes.

Me Grob a complété ses études de droit en France où elle a choisi de se tourner vers l’Europe, en se spécialisant en droit communautaire et européen. Elle obtient ainsi une Maîtrise de droit public spécialité Europe avec mention.

Elle choisit de compléter son Barreau Luxembourgeois mais avant d’avoir terminé, une banque d’investissement américaine lui a demandé de rejoindre son équipe. En Europe, un avocat ne peut pas travailler dans le secteur privé des entreprises, il doit faire le choix entre devenir juriste d’entreprise ou avocat plaideur. Me Grob a choisi la première option.

Son rôle au sein de cette banque d’investissement était de gérer la domiciliation luxembourgeoise des fonds d’investissements internationaux et s’occuper des ouvertures de comptes internationales.

En 2008, Me Grob s’installe au Québec, ses compétences professionnelles et ses diplômes ne sont pas tous reconnus par le Barreau du Québec qui lui réclame de refaire un baccalauréat en droit complet suivi de l’école du Barreau du Québec.

En effet, la distinction entre juriste d’entreprise et avocat n’existe pas au Québec, les juristes en entreprise au Québec sont des avocats ayant complété l’école du Barreau après avoir obtenu un Baccalauréat en droit. Devant cette réalité, Me Grob a fait le choix stratégique de postuler à des postes de secrétaire juridique mais dans des cabinets compétitifs avec une vision internationale en droit des affaires, et ce, afin de découvrir le métier de l’intérieur et de comprendre les dynamiques québécoises du travail, bien différentes de l’Europe.

CCFCQ(28:08:14)-250En 2010, après une procédure au Barreau du Québec, elle a obtenu la reconnaissance de ses acquis et a obtenu d’abord le droit d’exercer en droit des affaires internationales avec un permis restrictif temporaire. C’est tout naturellement que Me Grob a choisi en plus, d’exercer en immigration d’affaire et familiales afin d’aider au mieux ses compatriotes dans leurs installation outre Atlantique et a ainsi demandé au Barreau un élargissement de son permis, après réussite au cours de droit en immigration, où elle a terminé major de sa promotion. Le Barreau du Québec a tout naturellement accédé à cette demande.

Aujourd’hui, elle accompagne toute personne dans ses démarches et ses projets d’installation. Elle aime par-dessus la stratégie et s’emploie à proposer aux entrepreneurs des chemins très originaux en immigration pour parfaire à leurs différents projets au sein du cabinet GPS immigration et Affaires.

Ses planifications stratégiques sont très appréciées tant et si bien que Me Grob est reconnue et soutenue à Montréal par la Banque Transatlantique et le Carrefour Desjardins. Les deux banques sont partenaires et ont conclu un accord de partenariat.

Me Grob aime diffuser les informations et proposer des stratégies au grand public et c’est en toute simplicité qu’elle fait des conférences mensuelles à l’Ofii « Office français de l’Immigration et de l’Intégration » de Montréal et de Québec, Ces conférences sont aussi dispensées deux fois par mois dans un autre organisme : la Citim qui est un organisme d’aide à la recherche d’emploi pour les titulaires de permis de travail. Organisme soutenu, tout comme l’Ofii par la France.

Me Grob a été sollicitée, pour la convention d’affaire France Canada, activité proposée par la Chambre de commerce française au Canada à Montréal. Ce fût l’occasion pour Me Grob d’intervenir en conférence pour donner des conseils aux hommes d’affaires français venus pour l’occasion pour obtenir des aiguillages dans leurs démarches.

Me Grob croit en l’Europe, croit en la relation d’affaire entre l’Europe et le Canada et plus particulièrement entre la France et la Province de Québec.

De par ses origines, de par sa pratique, de par ses expériences professionnelles dans le milieu des affaires, de par son activité de conférencière, c’est tout naturellement que Me Grob est devenue Présidente de la Chambre de commerce française section Québec afin de mieux servir et aiguiller ses compatriotes par les services que proposera la Chambre.

cropped-ccfcq-blog6.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s